Eros-Thanatos Bibliothèque de littérature érotique : histoires, textes, récits et confessions érotiques

Accueil > Mots-clés > Auteurs > Abbé Boileau

Navigation



Abbé Boileau

Jacques Boileau, frère de Nicolas Boileau et de Gilles Boileau, est un abbé et littérateur français, docteur en Sorbonne, né en 1635 et décédé en 1716.


BOILEAU (Jacques), frère des préc., 1635-1716, docteur en Sorbonne, composa plusieurs écrits fort curieux sur la discipline de l’Église. Les plus connus sont : Historia confessionis auricularis, 1683, où il prouve la nécessité de la confession ; Historia flagellantium, 1700, où il démontre l’abus de la flagellation ; et les Panégyriques des Saints, 1719. Plusieurs de ses écrits parurent sous le voile du pseudonyme. (M.-N. Bouillet, article « Jacques Boileau », Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, Éd. Hachette et Cie, Paris, 1878, p. 247.)

« Cet esprit bizarre n’a jamais rien donné que de bizarre, la vie des évêques, la résidence des chanoines, les habits des prêtres, les attouchements impudiques, les flagellations. C’était le frère aîné de Dépréaux. Le satyrique disait de l’abbé que, s’il n’avait été docteur de Sorbonne, il se serait fait docteur de la comédie italienne. » (Extrait de Simon-Augustin Irail, Querelles littéraires, ou Mémoires pour servir à l’histoire des révolutions de la république des lettres, depuis Homère jusqu’à nos jours…, t. I, Éd. Durand, Paris, 1761, p. 297.)


  • Lire sur Eros-Thanatos

 RSS 2.0 | Mode texte | Plan du site | Notice légale | Contact
Psychanalyse Paris | Psychanalyste Paris | Annuaire Psychanalystes Paris | Annuaire Psychanalyste Paris | Blogs Psychanalyse Paris