Eros-Thanatos Bibliothèque de littérature érotique : histoires, textes, récits et confessions érotiques

Accueil > Mots-clés > Définition > Orgie

Navigation



Orgie

Articles « Orgiasme », « Orgiastes », Orgiastique » et « Orgie », Nouveau Dictionnaire universel par Maurice Lachatre, t. II, Éd. Docks de la Librairie, Paris, 1870, p. 918.


ORGIASME, s. m. Antiq. grec. Célébration des mystères des orgies.

ORGIASTES, s. f. pl. Prêtresses de Bacchus ou bacchantes qui présidaient aux orgies.

ORGIASTIQUE, adj. Qui a rapport aux orgies, au culte de Bacchus. Cérémonie orgiastique.

ORGIE, s. f. (du gr. Orgia, délire ; Orgn, fureur). Fêtes et sacrifices en l’honneur de Bacchus, célébrés par des femmes agitées d’une fureur sacrée. Les orgies sont les mêmes fêtes que les dionysiaques et les bacchanales. L’orgie, chez les Grecs, avait un zens tout religieux. On appelait aussi ta orgia des cérémonies en l’honneur de Cérès, des dieux Cabyres, et plus tard de Bacchus. Les mystères se désignaient aussi sous le nom d’Orgies. Les prières, les chants, la danse, qui constituaient les rites des cérémonies mystiques, excitaient parmi les initiés un enthousiasme et des transports qui sont représentés par ce mot, dont la racine orgn, exprime l’exaltation de l’âme. Or, comme dans les mystères, surtout aux fêtes de Bacchus, la licence avait fini par altérer l’esprit de ces grandes et utiles institutions ; comme le libertinage avait succédé aux symboles, le mot orgie a changé de sens avec les institutions, et ne se prend plus que dans une acception de désordre et d’infamie. L’orgie est, en effet, dans les idées modernes, une débauche de table avec des accessoires de jeu, d’ivresse et de luxure, à l’imitation des banquets de Trimalcion et de certains soupers de la régence. Faire une orgie. Se livrer à l’orgie. Ce sont des orgies continuelles. La sensualité ne présidait pas à nos petites orgies. (J. J. Rousseau.) Pour l’orgie, il faut une organisation forte et vigoureuse. (Dupouy.) | Fig. La licence, le dévergondage. Les orgies littéraires.

ORGIOPHANTES, s. m. pl. (du gr. organon, fureur ; faino, je montre). Principaux ministres dans les orgies. Ils étaient subordonnés aux orgiastes.


  • Lire sur Eros-Thanatos

 RSS 2.0 | Mode texte | Plan du site | Notice légale | Contact
Psychanalyse Paris | Psychanalyste Paris | Annuaire Psychanalystes Paris | Annuaire Psychanalyste Paris | Blogs Psychanalyse Paris