Eros-Thanatos Bibliothèque de littérature érotique : histoires, textes, récits et confessions érotiques

Accueil > Mots-clés > Auteurs > Pidansat de Mairobert

Navigation



Pidansat de Mairobert

Mathieu-François Pidansat de Mairobert est un écrivain français né le 20 février 1707 à Chaource et mort le 27 mars 1779 à Paris.


MAIROBERT (Mathieu-François PIDANSAT DE)

Littérateur français, né le 20 février 1707 â Chaource, en Champagne, mort le 27 mars 1779 à Paris. Élevé chez Mme Doublet de Persan, dont il prétendait être le fils, il se trouva mêlé de bonne heure aux conversations et aux querelles du monde des lettres. Il eut une place de censeur royal et le titre de secrétaire du roi. Compromis dans le procès du marquis de Brunoy et blâmé par le parlement, il se suicida. Il a publié plusieurs écrits relatifs à des événements politiques ou littéraires, notamment : Correspondance secrète et familière du chancelier de Maupeou avec Sorhouet (1771, in-12), pamphlet très-vif, qui fut réimprimé sous le titre de Maupeouana (1773, 2 vol. in-12) ; Anecdotes sur la comtesse du Barry (Londres, 1776, in-12) ; l’Observateur anglais (Londres [Amsterdam], 1777-1778, 4 vol. in-12), plusieurs fois réimprimé sous le titre de l’Espion anglais ; Lettres de Mme du Barry (Londres, 1779, in-12). Il eut part aux derniers volumes des Mémoires secrets de Bachaumont. Cf. Desessarts : les Trois siècles littéraires.

G. Vapereau, article « Mairobert »,
Dictionnaire universel des littératures,
Éd. Hachette, Paris, 1876, p. 1309.

Du suicide de Pidansat de Mairobert

Pidansat de Mairobert, censeur royal et auteur des quatre premiers volumes de l’Espion anglais, paru d’abord sous le titre de l’Observateur anglais (1777-78), fut compromis dans le procès du marquis de Brunoy (fils de Jean Paris et de Moutmartel, frère cadet de Duverney et qui n’est connu que par ses dépenses excessives et son goût pour les cérémonies religieuses ; ayant employé 500,000 livres pour une procession, ses parents obtinrent son interdiction. Un anonyme a publié : les Folies du marquis de Brunoy. Paris, 2 vol, in-12). Mairobert se trouvait créancier, par billet, du marquis de Brunoy pour une somme considérable. Blâmé par arrêt du parlement du 27 mars 1779, Mairobert fut sensible à ce qu’il jugeait un déshonneur. Le soir même, il se rendit chez un baigneur, se mit dans le bain, s’ouvrit les veines avec un rasoir et, craignant que la mort ne fût pas assez rapide, s’acheva d’un coup de pistolet. D’après ses contemporains, on a cru que, dans l’affaire du marquis de Brunoy, Mairobert n’était que le prête-nom du comte de Provence (depuis Louis XVIII). Ce qui est certain, c’est qu’avant l’apposition des scellés après sa mort, tous ses papiers furent enlevés par ordre du roi. Le clergé avait voulu lui refuser la sépulture comme suicidé ; mais le curé de Saint-Eustache fut obligé d’obéir à une injonction royale.

Dans son Histoire de l’Académie de marine (1 vol. in-8, Berger-Levrault, 1878), M. Doneaud du Plan dit que Mairobert « s’ouvrit les veines, parce qu’il s’était vu compromis dans le procès du marquis de Brunoy, dont il avait tenté, avec beaucoup d’autres, de partager les dépouilles ». Bachaumont, dans ses Mémoires, donne, sous la date du 3 avril 1779, l’épitaphe composée par un des amis du défunt, qui caractérise à merveille et le personnage et sa fin sinistre. Il n’est pas inutile d’ajouter que Mairobert fut aussi secrétaire des commandements du duc de Chartres (depuis Philippe-Égalité) ; à l’époque de sa mort, il était accusé d’entretenir des relations avec la presse clandestine de Londres. Il suffit de lire l’Observateur pour se convaincre que ce reproche était fondé.

E. M.
L’intermédiaire des chercheurs et des curieux,
XXIIIe année, n° 540, 10 novembre 1890, pp. 662-663.

  • Lire sur Eros-Thanatos

  • Anandria

    Mademoiselle Sappho - 2

    Die Bekenntnisse der Mademoiselle Sappho (Zweites Kapitel)

    par Pidansat de Mairobert
  • Anandria

    Mademoiselle Sappho - 1

    Die Bekenntnisse der Mademoiselle Sappho (Erstes Kapitel)

    par Pidansat de Mairobert
  • La Secte des Anandrynes

    Confession de Mlle Sapho - 2

    Suite de la confession d’une jeune fille (L’Espion anglais : Lettre XII)

    par Pidansat de Mairobert Mots-clés : Onanisme | Saphisme
  • La Secte des Anandrynes

    Confession de Mlle Sapho - 3

    Suite et fin de la confession d’une jeune fille (L’Espion anglais : Lettre XIV)

    par Pidansat de Mairobert Mots-clés : Saphisme
  • Anandria

    Mademoiselle Sappho - 3

    Die Bekenntnisse der Mademoiselle Sappho (Drittes Kapitel)

    par Pidansat de Mairobert
  • La Secte des Anandrynes

    Confession de Mlle Sapho - 1

    Confession d’une jeune fille (L’Espion anglais : Lettre IX)

    par Pidansat de Mairobert Mots-clés : Saphisme
 RSS 2.0 | Mode texte | Plan du site | Notice légale | Contact
Psychanalyse Paris | Psychanalyste Paris | Annuaire Psychanalystes Paris | Annuaire Psychanalyste Paris | Blogs Psychanalyse Paris