Eros-Thanatos Bibliothèque de littérature érotique : histoires, textes, récits et confessions érotiques

Accueil > Le Salon de l’érotisme > Passion sexuelle et folie érotique > Folie érotique périodique

Navigation



Passion sexuelle et folie érotique

Folie érotique périodique

Les Troubles physiologiques (Chapitre V)



Mots-clés :

Docteur Gastyano, Passion sexuelle et folie érotique, New-Editions, Paris, 1929.


V
FOLIE ÉROTIQUE PÉRIODIQUE

La folie érotique périodique consiste en accès de manie ou de mélancolie, se reproduisant à intervalles plus ou moins éloignés, souvent un très grand nombre de fois durant la vie du malade.

Le Dr Chevalier a résumé un cas curieux de ce genre de folie observée par Servaës en 1876.

« Franz F..., fut arrêté, en 1871, pendant qu’il faisait des propositions obscènes à un gardien de nuit.

« Son état mental fut suspect ; il fut envoyé à l’asile pour être observé, il est âgé de trente-cinq ans...

« Il invite le docteur à partager son lit. Il avoue avoir eu des rapports sexuels avec des hommes et avoir éprouvé la plus grande jouissance possible ; il soutient que c’est l’essence de la vie, il ne peut s’en rassasier. Il interprète l’Ecriture sainte de façon à glorifier son vice. Il a pour les femmes une aversion insurmontable et n’a jamais pu entretenir des relations avec elles. Il prêche le mariage entre hommes, prétend en prouver la légitimité et l’utilité. Il ajoute :

« Du regard, je reconnais les hommes semblables à moi, et cela à leur regard même ; je ne me suis jamais adressé en vain à telle personne.

« Le malade resta à l’asile quinze mois ; il offrait dans toute sa netteté le type de la folie circulaire.

« Il présente une première période d’excitation de huit à quinze jours à laquelle succède une courte période de dépression mélancolique. Les deux périodes qui constituent l’accès sont séparées de l’accès suivant par un intervalle lucide de quelques jours. C’est pendant la période d’exaltation qu’il présente à l’état de paroxysme la perversion sexuelle ; il parle beaucoup et tous ses discours se rapportent à ses préoccupations. Il provoque et poursuit tout homme qui rapproche ; ses regards passionnés se fixent avec instance sur les médecins et les infirmiers. »

Du même auteur, un cas de folie périodique :

« Catherine W..., âgée de seize ans, présente une succession d’accès d’exaltation et d’accès de mélancolie séparés par l’état normal. Le 27 décembre 1872, état d’exaltation, gaieté, rire, avec désirs amoureux pour sa garde malade. Le 31 décembre, accès mélancolique. Le 20 janvier, nouvel accès tout à fait analogue au premier. Accès pareil le 18 février. La malade ne se souvenait plus de rien et apprenait en rougissant et avec un grand étonnement le récit des faits passés. »

Dans la paralysie générale, on voit très souvent des cas d’aberrations et d’anomalie génitale.

Tarnowski cite un cas de penchants homosexuels. Il s’agit d’un jeune homme, travailleur acharné, qui fut atteint de paralysie générale. Au début, ce fut une excitation génitale qui dégénéra en inversion. Le malade, perdant toute moralité, eut de nombreux rapports avec des pédérastes ; il contracta un chancre et infecta lui-même un grand nombre d’individus, restant indifférent aux conséquences de ses actes.

Dans la démence sénile, nous trouvons un exemple publié par Von Krafft-Ebing :

« M. X..., 80 ans, d’une haute position sociale, issu d’une famille tarée, cynique, a toujours eu de grands besoins sexuels. Selon son propre aveu, il préférait, étant encore jeune homme, la masturbation au coït. Il eut des maîtresses, fit à l’une d’elles un enfant, se maria par amour à l’âge de 48 ans et fit encore six enfants ; durant la période de la vie conjugale, il ne donna à son épouse aucun motif de se plaindre. Je ne pus avoir que des détails incomplets sur sa famille. Il est cependant établi que son frère était soupçonné d’amours homosexuels et qu’un de ses neveux est devenu fou à la suite d’excès de masturbation. Depuis des années, le caractère du patient, qui était bizarre et sujet à des explosions de colère, est de plus en plus excentrique. Il est devenu méfiant et la moindre contrariété dans ses désirs le met dans un état qui peut provoquer des accès de rage dans lesquels il lève même la main sur son épouse.

« Depuis un an, on a remarqué chez lui les symptômes nets de démence sénile. La mémoire s’est affaiblie, il se trompe sur les faits du passé et parfois ne sait plus s’y reconnaître. Depuis quatorze mois, on constate chez le vieillard de véritables explosions d’amour pour certains de ses domestiques, particulièrement un garçon jardinier.

« D’habitude tranchant et hautain envers ses subalternes, il comble de faveurs et de cadeaux ce favori et ordonne à sa famille ainsi qu’aux employés de la maison, de montrer la plus grande déférence pour ce garçon. Il attend dans un véritable rut les heures du rendez-vous.

« Il éloigne de la maison sa famille pour pouvoir rester seul et sans gêne avec son favori ; il s’enferme avec lui des heures entières et, quand les portes se rouvrent, on trouve le vieillard tout épuisé couché sur son lit.

« En dehors de cet amant, le vieillard a encore périodiquement des rapports avec d’autres domestiques mâles. Ces manies produisent chez lui une véritable démoralisation. Il n’a plus conscience de la perversité de ses actes sexuels, de sorte que son honorable famille est désolée et n’a d’autre recours que de le mettre sous tutelle, de le placer dans une maison de santé. »

Enfin, Charcot et Magnon donnent cette observation : « C’est une maniaque de 33 ans qui, à plusieurs reprises voulait faire, disait-elle, comme l’homme, cherchant à retrousser la robe des surveillantes, les suppliant de cohabiter avec elle, se montrant d’autre part indifférente à l’égard des hommes venus à côté d’elle. »

Voir en ligne : Chapitre VI : Folie érotique périodique

P.-S.

Texte établi par Nathalie Quirion et EROS-THANATOS, d’après l’ouvrage sur l’érotisme du Docteur Gastyano, Passion sexuelle et folie érotique, New-Editions, Paris, 1929.



 RSS 2.0 | Mode texte | Plan du site | Notice légale | Contact
Psychanalyse Paris | Psychanalyste Paris | Annuaire Psychanalystes Paris | Annuaire Psychanalyste Paris | Blogs Psychanalyse Paris