Eros-Thanatos Bibliothèque de littérature érotique : histoires, textes, récits et confessions érotiques

Accueil > Récits érotiques > Maeva, 19 ans, escort girl sans limite

Navigation



Récit érotique

Maeva, 19 ans, escort girl sans limite

par Maeva (escort girl, Genève)

par Maeva

Mots-clés :

Maeva, « 19 ans, escort girl sans limite », Récit érotique d’une escort girl de l’Agence Duna, Genève, mars 2010.


Maeva, 19 ans, escort girl sans limite

Je mesure 1,67 m pour 51 kg, j’ai les cheveux châtains et un corps de mannequin avec un 85B naturel bien arrondi et qui rebondit comme les hommes l’apprécient. Mon seul désir est de les combler en partageant avec eux les moments les plus érotiques dont ils puissent fantasmer.

Mes origines française et espagnole m’ont doté d’une humeur festive et d’un goût raffiné, mais mon élégance ne m’empêche pas de croquer la vie à pleine dents et je suis impatiente d’en faire voir de toutes les couleurs à mon prochain partenaire. Cette nuit, après une séance de cinéma, les films et le shopping étant ma passion, j’ai rejoint un client d’origine italienne dans un hôtel 4 étoiles.

En m’apprêtant pour le rendez-vous, je ne pensais pas à la manière dont la soirée allait se dérouler. Ce qui était important c’est de le faire prendre son pied et qu’il fasse lui aussi vibrer tout l’intérieur de mon corps avec son corps d’apollon. Je ne sais jamais à quoi le client ressemble, mais rien que de savoir que celui-ci ne parle ni le français ni l’anglais commençait déjà à m’exciter. Les italiens sont réputés pour leur côté macho et leur style vestimentaire raffiné. Je suis du genre entreprenante au lit, mais j’adore aussi avoir des rapports avec un homme dominant.

Alors je sors l’une de mes robes les plus sexy, de couleur noire, avec un décolleté plongeant pour qu’il puisse avoir un aperçu de ce que mon corps lui réserve, puis avec une large fente sur le côté de la cuisse, pour qu’il comprenne dès qu’il me voit que rien que pour lui, je suis ouverte.Comme toute escorte girl qui se respecte, j’ai pris le soin de faire un tour chez l’esthéticienne et d’embellir mon corps pour l’exciter rien que quand il me touche. C’est l’agence Duna Escort Geneve qui m’envoie, l’une des agences de la Suisse qui propose les plus belles et les plus sulfureuses escortes de la région. Arrivée à l’hôtel, je rejoins sa chambre. Il est bien italien, mais moins beau que je l’imaginais. Peu importe, il est super charmant, il a du style, de la classe et un super charisme qui me donnent envie de lui arracher ses vêtements et de le lécher directement.

L’attirance sexuelle est palpable et je le sens déjà excité. On se dirige vers le mini-bar de la pièce, ou une enveloppe m’attend. On prend un verre et il m’attire contre lui. On laisse nos corps parler, vu qu’on ne parle pas la même langue. Je suis de plus en plus excitée. On a à peine trinqué qu’il me verse quelques gouttes dans mon décolleté et commence à glisser sa langue entre mes seins tout en passant ses mains dans mes cheveux. Je le laisse faire et je sens mon corps frissonner. Il m’allonge sur le mini-bar et passe sa main à travers la fente de ma robe. Je ne porte pas de culotte. J’aime la facilité. Je le laisse me caresser le vagin ou il vient poser sa bouche. Il commence à introduire sa langue tout en jouant avec mon clitoris. Il retire sa langue et commence à introduire ses doigts. Il sait tellement s’y prendre que je mouille plus que lors de mon dernier rapport.

Je commence à me demander ce qu’il sait faire avec son pénis et là j’ai un orgasme. Il se penche à nouveau pour me lécher. Le temps de me reprendre, il s’assoit sur le bar et je commence à lui faire une fellation. Il gémit tout en murmurant des phrases que je ne comprends même pas. Cela m’importe parce que j’ai son pénis dur comme du béton et qui mouille dans ma bouche.

Après quelques minutes de fellation, j’ôte ma robe et verse du champagne sur moi et le masturbe avec mes seins. Il n’arrête pas de gémir. Je me relève et on se dirige vers le canapé du petit salon. Il s’assoie et me prends sur ses genoux. La pénétration nous fait hurler de plaisir et je commence à me déhancher. Pendant une vingtaine de minutes, on adopte 5 positions différentes que j’étais sûre qu’il n’avait pas adopté très souvent. Je remarque alors que mon client est un fétichiste des pieds. On est maintenant debout, je suis contre le mur, nos corps sont trempés et notre symbiose est tellement parfaite que nous avons nos orgasmes en même temps.

Je le sens, il est heureux, il veut que ça continue… Il veut que je me baisse et le suce comme une petite chienne… Je prends son pénis dans ma bouche, il est mou… tout petit… alors je continue, je veux qu’il durcisse… après une dizaine de minutes… il me demande d’arrêter, il n’y arrievera pas…

Et comme si de rien était, je lui fais un bisous sur la joue, prend mon sac et sort de la pièce, une nouvelle rencontre s’était terminée…



 RSS 2.0 | Mode texte | Plan du site | Notice légale | Contact
Psychanalyse Paris | Psychanalyste Paris | Annuaire Psychanalystes Paris | Annuaire Psychanalyste Paris | Blogs Psychanalyse Paris