Eros-Thanatos Bibliothèque de littérature érotique : histoires, textes, récits et confessions érotiques

Accueil > Récits érotiques > Mon expérience en tant qu’escorte girl

Navigation



Récit érotique

Mon expérience en tant qu’escorte girl

À la demande du client !

par Marie

Mots-clés :

Marie, « Mon expérience en tant qu’escorte girl », Récit érotique d’une escort girl, Genève, février 2010.


Mon expérience en tant qu’escorte girl

Je m’appelle Marie, j’ai 20 ans et voilà bientôt une année que je suis une escorte girl dans la ville de Genève en Suisse.

Je suis une étudiante comme les autres qui cherche simplement à arrondir ses fins de mois pour s’offrir de petits articles que je ne pourrais m’acheter ou me faire une petite escapade à l’autre bout de l’Europe, juste parce que j’en ai envie.

À Genève, on nous appelle les prostituées « sacs-à-main », entendez par là que nous travaillons pour nous payer des sacs à mains, et ce n’est pas faux. Je l’assume complètement. Bref, la question n’est pas là.

Je décide un lundi de me lancer, ce côté ultra select, m’a toujours attirée, de côtoyer de près, très près des hommes qui dirigent le monde ou une partie m’a toujours excitées… Je voulais être une de ses femmes magnifiques qu’on paie pour « posséder », celle qui a un prix. Pas celle qui les ennuient à mourir lorsque ces hommes rentrent à la maison, je voulais être celle qui a le droit au bon moment, les diners, les restos, le sexe dans toute sa splendeur où vous sentez une érection qui va vous pénétrer, durement, sauvagement…

À l’Université de Genève, on dit que les étudiantes sont comme des places de parking, il y a les places pour handicapés toujours vide, les places trop loin qui ne servent à rien et les places payantes, les meilleures !

Je contacte une agence d’escorte girl de la place, l’agence Duna escort Geneve, qui est dirigée par une jeune femme qui s’occupent de la relation avec les clients, les escortes et un homme qui s’occupent du marketing.

Très rapidement le rendez-vous est pris, la rencontre pour mon embauche a lieu au Beau-Rivage Palace, un de ces haut-lieu de Lausanne, avec vue sur le lac Léman, j’étais dans mon élément et je crois que la gérante, Karine l’a très vite compris. J’aime le luxe, la volupté, la classe et être escorte girl est pour moi une méthode rapide de combler ce besoin.

La discussion se passe très simplement, et vient ensuite, le lendemain, le premier rendez-vous.

Karine au bout du fil me demande si je suis prête pour ce premier rendez-vous, si je suis bien maquillée, bien épilée… si ma jupe n’est pas trop longue et que je n’ai pas mis de string mais bien un soutien-gorge… (À la demande du client)…

Le chauffeur vient me chercher, m’ouvre la porte, je sens mon vagin déjà tout mouillé, de sentir cet air frais, sans rien, me procure un sentiment de pure liberté…

J’arrive chez le client une petite demi-heure plus tard, angoissée, excitée, c’était un effet vraiment spécial… Je sonne au numéro que je venais de recevoir par sms, la porte s’ouvre et je me rends au 5ème… J’étais en train d’imaginer cette voix qui venait de me parler, je me posais des milliers de questions, et d’un coup l’ascenseur s’est arrêté, la porte s’ouvre et je le vois. Un jeune homme, la trentaine, 180 cm et vraiment mignon, avec des yeux bleus qui me transpercent…

Il me tend mon enveloppe, me prend par la main, me tire contre lui et commence à m’embrasser…

Sa langue léchait mes lèvres, chercha la mienne, et je me laisse aller, en oubliant tout ce qui avait autour, et nous nous sommes dirigés dans son appartement, je sens sa main me prendre les fesses et me soulever, en continuant à m’embrasser, j’étais toute excitée, toute mouillée, à l’idée de me faire prendre par cette homme dont je ne connaissais rien, et qui allait bientôt me posséder…

Il me prit la tête et me fait comprendre que je dois gentiment descendre qu’il a besoin d’une gâterie, une vraie et j’exécute sans broncher, je me mets à genou, lui enlève sa ceinture puis sa pantalon, et comme à mordiller son pénis sur son boxer blanc... je le sens déjà crispé, prêt à jaillir, mais il m’a prise pour deux heures, je me demande comment il va tenir…

Je lui enlève son boxer et commence à le lécher, je prends son gland dans ma bouche, fait tourner ma langue autour… je lui mets une main sur son ventre, une sur ces boules et je suce, je le masturbe… Je sentais qu’il allait exploser dans ma bouche, je me retire, soulève ma jupe pour lui montrer que c’était à son tour maintenant, ce n’est pas parce qu’il paie qu’il ne va pas me faire plaisir le vilain…

Il commence à me léchouiller les cuisses sur la table de son bureau, lorsque sa langue atteint mon clitoris, je crois que c’était une des seules fois que j’avais envie de me faire prendre à quatre pattes, mais j’ai rien dit, je l’ai laissé faire….

Il me retourne, met son préservatif, et me pénètre presque sauvagement, ahhhhhh que c’est bon de sentir un pénis si dur, vous transperçant…

Il se penche sur moi et commence à m’embrasser, comme mes petits copains, quoi qu’aucun d’entre eux n’embrassaient si bien… Je sens son corps transpirant se poser sur moi, sa chaleur m’électrise, son souffle me réchauffe, il faisait de petit bruit, qui venait du fond, et moi qui tremblait de plaisir jusqu’au moment ou mon premier orgasme arrive… je me retiens à lui, et me laisse complément aller…

Il rigole et me retourne, je suis en levrette, il me demande si je suis d’accord d’essayer par derrière, je lui dis que non, il me dit pas de problème, je vais te prendre à quatre pattes et admirer ton anus, il me fera largement bandé…

Il rentre d’un coup sec, me saisit les hanches et commence des allers et retours qui ont durée bien 20 minutes, puis il s’est enlevé, à sortir son préservatif m’a de nouveau retourné et m’a éjaculer sur les seins et sur mon soutien-gorge !!!

Il s’est couché, on a discuté un long moment, je me suis lavée et je suis partie…

Lorsque j’ai terminé, j’ai téléphoné à la gérante et lui ai raconté dans tous les détails, elle riait à l’autre bout, en disant que ce client les faisait toutes craquer…

Marie


 RSS 2.0 | Mode texte | Plan du site | Notice légale | Contact
Psychanalyse Paris | Psychanalyste Paris | Annuaire Psychanalystes Paris | Annuaire Psychanalyste Paris | Blogs Psychanalyse Paris