Préambule

Discussions libres autour du saphisme dans la littérature érotique : lesbiannisme, tribadisme, hétaïrisme, aphrodisme et autres pratiques homosexuelles féminines.

Modérateur: Porneros

Préambule

Message par Fer » Mer 9 Juil 2008 17:15

Je ne vois pas trop quelle différence vous faites entre le saphisme et le lesbiannisme : c'est la même chose me semble-t-il, non?
Ensuite, qu'entendez-vous par aphrodisme? Référence à Aphrodite, certes, mais celle-ci n'étant pas connue pour ses penchants lesbiens (d'ailleurs elle est la déesse de l'amour et de la fécondité, ce qui sous-entend l'amour entre hommes et femmes), que vient-elle faire ici?
Pour finir, quid de l'homosexualité masculine?... Est-ce parce que ce forum a été concu par un mâle peu enclin à ce dernier vice (parlons bien)?... On pourrait me rétorquer que la littérature érotique, qui fut surtout écrite par des hommes, comme la littérature tout court, évoque assez peu la chose. C'est vrai. Quoique... Sade, Apollinaire... Rimbaud, Verlaine... D'autres sans doute. Cela dit, avais-je quelque chose à dire de particulier sur la pédérastie? Non, pas vraiment...
Fer
 
Message(s) : 31
Inscription : Mar 8 Juil 2008 05:18
Localisation : Bruxelles

Re: Préambule

Message par Porneros » Mer 9 Juil 2008 21:22

Aphrodite, déesse de l'Amour, certes. Mais surtout déesse de la prostitution (des temples sacrés lui sont dédiés) et déesse des sécretions, peut-être : elle est née écume, mousse spermatique, richesse orgastique... Déesse débordant de moiteur, mouillée... Cela dit, en effet, elle n'est pas forcément à associer au lesbianisme... C'est la féminité érotique, en tout cas. Concernant la fécondité, je considère que c'est un détournement peu crédible.

Sapho, poétesse grecque, célébrait Aphrodite... C'est d'elle que vient l'art lesbien, la sublimation d'une Aphro-dite comme idéal féminin pour la femme. Avec Sapho, Aphrodite devient aussi désirable par les femmes que par les hommes... Nous pourrions dire que le saphisme est le pendant artistique du lesbianisme.

Quant à l'hommosexualité, je laisse à d'autres le sujet...
Porneros
 
Message(s) : 53
Inscription : Sam 12 Avr 2008 15:36

Re: Préambule

Message par Fer » Mer 9 Juil 2008 23:02

Que, par la grâce de Sappho, le saphisme soit le pendant artistique du lesbianisme, ça me paraît un peu tiré par les cheveux... Et le lesbianisme, dont le terme évoque Lesbos, patrie de Sappho, ne pourrait-il pas lui aussi représenter une tendance "artistique" de l'homosexualité féminine?
Quant à Aphrodite, certes Sappho l'a célébrée, mais en tant que déesse de l'amour et de la beauté, comme les sculpteurs. Il ne me semble pas que cela donne un côté lesbianisant à cette déesse. S'il fallait compter le nombre de poètes qui ont célébré Aphrodite...
Tu n'approuves pas mon "détournement" (de déesse, c'est légal) quand, à propos de la vertu de fécondité chez Aphrodite, je dis que selon moi cela évoque l'amour entre hommes et femmes. Je m'aventure peut-être en disant ça, c'est vrai. Mais toi-même tu fais allusion à l'écume d'où est sortie Aphrodite, à cette "mousse spermatique". Qu'elle sorte de l'eau, ça ne me paraît en effet pas innocent. Et puis, Vénus n'était-elle pas aussi déesse de la végétation? C'est-à-dire de ce qui pousse?
Mais bon, tout cela est secondaire après tout. Ce qui compte, c'est qu'Aphrodite soit belle, et qu'on la chante. Et qu'elle soit chantée par un(e) hétéro, par une lesbienne ou par un homo, peu importe, sa beauté et son pouvoir restent immuables.

Et sur cette conclusion pieuse, chantons ensemble, mes frères :

Je vous salue Vénus, pleine de grâces,
Mon gourdin est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Amour,
Le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Vénus, fille de l'eau,
Priez pour nous pauvres baiseurs,
Maintenant et à l'heure de notre coït.
Amen.
Fer
 
Message(s) : 31
Inscription : Mar 8 Juil 2008 05:18
Localisation : Bruxelles

Re: Préambule

Message par eros-thanatos » Ven 11 Juil 2008 08:49

Fer a écrit :Je ne vois pas trop quelle différence vous faites entre le saphisme et le lesbiannisme


Euh ! :? Moi non plus : c'était juste une association d'idées et de mots pour donner la teneur souhaitée à ce thème… ;) Mais c'est un débat intéressant que de les différencier effectivement. Comme ça là, je dirai que l'une des pratique ressort de l'homosexualité et l'autre de l'hétérosexualité : quant à savoir laquelle… J'aurai tendance à dire : saphisme # hétérosexualité et lesbianisme # homosexualité. Pourquoi ? Je ne sais pas… :D

Fer a écrit :Je vous salue Vénus, pleine de grâces,
Mon gourdin est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Amour,
Le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Vénus, fille de l'eau,
Priez pour nous pauvres baiseurs,
Maintenant et à l'heure de notre coït.
Amen.


Superbe ! C'est de qui :?:
Avatar de l’utilisateur
eros-thanatos
Administrateur du site
 
Message(s) : 87
Inscription : Ven 14 Mars 2008 09:15
Localisation : Paris

Re: Préambule

Message par Fer » Ven 11 Juil 2008 16:34

eros-thanatos a écrit :
Fer a écrit :Je ne vois pas trop quelle différence vous faites entre le saphisme et le lesbiannisme


Euh ! :? Moi non plus : c'était juste une association d'idées et de mots pour donner la teneur souhaitée à ce thème… ;) Mais c'est un débat intéressant que de les différencier effectivement. Comme ça là, je dirai que l'une des pratique ressort de l'homosexualité et l'autre de l'hétérosexualité : quant à savoir laquelle… J'aurai tendance à dire : saphisme # hétérosexualité et lesbianisme # homosexualité. Pourquoi ? Je ne sais pas… :D


Tu ne sais pas? Moi non plus!... Ton interprétation me laisse perplexe!... :?:
En tout cas, saphisme et lesbianisme, ce sont deux bien jolis mots, plus beaux que pédérastie par exemple... Ca doit être la différence entre la douceur féminine et la rudesse masculine...
Fer
 
Message(s) : 31
Inscription : Mar 8 Juil 2008 05:18
Localisation : Bruxelles

Re: Préambule

Message par Fer » Ven 11 Juil 2008 16:44

eros-thanatos a écrit :
Fer a écrit :Je vous salue Vénus, pleine de grâces,
Mon gourdin est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Amour,
Le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Vénus, fille de l'eau,
Priez pour nous pauvres baiseurs,
Maintenant et à l'heure de notre coït.
Amen.


Superbe ! C'est de qui :?:


Superbe? C'est un grand mot!...
C'est de moi. J'ai écrit ça vite fait, comme je venais de parler de Vénus, en pensant à cet Ave Maria que, enfant, je devais réciter plusieurs fois avec le Notre-Père, deux fois l'an, debout devant la tombe d'un grand-père que je n'ai jamais connu. Derrière moi se tenait ma grand-mère, qui si je trébuchais sur un mot me reprenait sévèrement, et derrière elle c'était le reste de toute la famille, une trentaine de personnes, qui écoutait religieusement. C'étaient des instants cauchemardesques pour moi, qui étais si timide, je n'en dormais plus une semaine avant!...
Ah nos chères familles...
Fer
 
Message(s) : 31
Inscription : Mar 8 Juil 2008 05:18
Localisation : Bruxelles

Re: Préambule

Message par eros-thanatos » Ven 11 Juil 2008 17:19

Fer a écrit :Superbe? C'est un grand mot!...


Non, non : on vous attend ici de pied fer-me ! ;)
Avatar de l’utilisateur
eros-thanatos
Administrateur du site
 
Message(s) : 87
Inscription : Ven 14 Mars 2008 09:15
Localisation : Paris

Re: Préambule

Message par Ingrid » Dim 13 Juil 2008 19:17

Bonsoir toutes et tous

Une femme, peut très bien être attirée par d’autres femmes, et avoir en même temps des relations sexuelles avec les hommes, et sans pour autant être lesbienne/homosexuelle.

Bon, je ne sais pas si je suis dans le sujet.

Amitiés
Ingrid
Avatar de l’utilisateur
Ingrid
 
Message(s) : 67
Inscription : Sam 12 Avr 2008 20:24
Localisation : Sartrouville (78)

Re: Préambule

Message par Porneros » Dim 13 Juil 2008 21:03

Ingrid a écrit :Bonsoir toutes et tous

Une femme, peut très bien être attirée par d’autres femmes, et avoir en même temps des relations sexuelles avec les hommes, et sans pour autant être lesbienne/homosexuelle.

Bon, je ne sais pas si je suis dans le sujet.

Amitiés
Ingrid


Si, tu y est ! Bonne remarque d'ailleurs.
Nous pouvons alors dire que le saphisme c'est cette pulsionnalité envers les femmes, pulsionnalité qui n'est pas lesbienne car dénuée de désir lesbien. Ca rejoins ce qu'a dit e-t !
Porneros
 
Message(s) : 53
Inscription : Sam 12 Avr 2008 15:36

Re: Préambule

Message par Fer » Ven 18 Juil 2008 00:45

Ingrid a écrit :Bonsoir toutes et tous

Une femme, peut très bien être attirée par d’autres femmes, et avoir en même temps des relations sexuelles avec les hommes, et sans pour autant être lesbienne/homosexuelle.

Bon, je ne sais pas si je suis dans le sujet.

Amitiés
Ingrid


On peut aussi qualifier cela de bisexualité... Un homme peut, tout en étant fondamentalement attiré par les femmes, coucher parfois avec d'autres hommes; une femme peut, tout en étant fondamentalement attirée par les hommes, coucher parfois avec d'autres femmes...
Tu me diras, Ingrid, que tu n'as pas parlé de coucheries mais d'attirance. Je suppose cependant que cette attirance est charnelle : elle est donc sexuelle, quoi que l'on dise. Le tout est alors de franchir le pas...
Tu ne trouves pas?
Fer
 
Message(s) : 31
Inscription : Mar 8 Juil 2008 05:18
Localisation : Bruxelles

Suivant

Retour vers Saphisme et lesbiannisme

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron