Algolagnie

Discussions libres autour du sadisme, du masochisme et de l'algolagnie dans la littérature érotique : plaisir, domination, douleur et humiliation.

Modérateur: agonie363

Algolagnie

Message par mi_eloub » Dim 6 Avr 2008 17:57

Je lis le mot Algolagnie, qui semble désigner quelquechose ou quelqu'un. Quelqu'un peut-il m'informer s'il s'agit d'un nouveau mot ou bien d'un mot existant et m'en expliquer le sens. Merci d'avance,
mi_eloub
 
Message(s) : 2
Inscription : Sam 5 Avr 2008 09:16

Re: Algolagnie

Message par Thanalie » Lun 7 Avr 2008 14:08

Le terme algolagnie (dérivé du grec « algos », la douleur, et « lagneia », la volupté) désigne d'une manière générale le plaisir recherché par la souffrance donnée ou reçue. On parle parfois d'algolagnie passive ou active pour désigner l'équivalent du masochisme et du sadisme. Le terme a été créé par le psychiatre allemand Albert von Schrenck-Notzing, en 1899, dans son ouvrage Die Suggestions-Therapie bei krankhaften Erscheinungen des Geschlechtssinnes (L’Usage de l’hypnose dans les psychopathies sexuelles), mais n'est guère utilisé de nos jours.
Avatar de l’utilisateur
Thanalie
 
Message(s) : 7
Inscription : Jeu 20 Mars 2008 00:10

Re: Algolagnie

Message par mi_eloub » Lun 7 Avr 2008 18:30

Merci beaucoup pour cet éclairage. Et je me demande à partir de quel degré de souffrance les individus diffèrent les uns des autres. S'agit-il essetiellement d'une perception culturelle liée à la peur ou bien y a t-il d'autres éléments qui interviennent, peut-être, pour préciser si l'individu franchit le zone de souffrance identifiée par l'algolagnie.
mi_eloub
 
Message(s) : 2
Inscription : Sam 5 Avr 2008 09:16

Re: Algolagnie

Message par agonie363 » Mer 4 Juin 2008 18:47

Je ne pense pas que ce soit une question de degré généralisé. La douleur doit être doublée d'une prise de conscience et de l effet qu elle produit. Bien sûr, la maîtrise n est pas totale (pas toujours ) mais sa perception demeure évidente. De plus , cette douleur doit se greffer au plaisir et ce plaisir mérite une identification, origine d'un plaisir et d'une aversion . La peur est un facteur certes, mais le passé, la culture parfois , le vécu jouent aussi. Je ne pense pas que tout le monde prenne du plaisir aux orties fraîchement cueillies. A tester sur un panel pour vérifier?
agonie363
 
Message(s) : 26
Inscription : Mar 3 Juin 2008 21:43


Retour vers Sado-masochisme

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron